La Grèce

 

Faisons un voyage au son des bouzoukis et autres gaïda de la Grèce où toute fête est placée sous le signe de la danse. Chacune des danses de la série correspond à une province.

Le spectacle commence par Omorfoula où le meneur rend hommage à sa partenaire en exécutant d'habiles figures et où les femmes, fières et dignes, ne sont pas autorisées à montrer leur joie.

Nous allons ensuite dans le nord-ouest de la Grèce, dans la région d'Epire: Zagorissio Pogonissio de la ville de Zagora où les femmes sont richement habillées.

Nous faisons maintenant escale dans l'une des nombreuses îles, avec une danse d'Ithaque: Thiakos.

Suit une gaïda qui tire son nom d'une sorte de cornemuse qui l'accompagne, la Gaïda.

Karaguna créée lors de l'invasion par les Turcs est exécutée par une ethnie d'éleveurs de Thessalie.

Vient ensuite Tsamikos pendant laquelle les danseurs font preuve d'une grande agilité.

Le troisième jour de Pâques, en Thessalie, on danse Taï-taï. C'est une danse de séduction.

Hassapiko (vidéo ci-dessous) est une danse d'origine byzantine exclusivement dansée par la corporation des bouchers: les Hassapis.

Aucune fête ne se termine sans un Kalamatianos* qui est dansée dans toute la Grèce. Elle a pour origine Kalamata dont la spécialité est le mouchoir.

 

*Cliquez pour écouter un extrait de la musique de Kalamatianos

 

Hassapiko